BackBackMenuCloseChiusoPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dessine-moi un avion ! Un As chez le Petit Prince.

Projet pédagogique de Mémoire d'une classe de CM1-CM2.

A proposito del progetto

Fin septembre, la cellule communication de la base aérienne 116 de Luxeuil nous contactait afin de nous présenter un appel à projet conjoint du ministère de l’éducation nationale, du ministère des armées, du ministère de l’agriculture et de l’alimentation, du musée de l’air et de l’espace, du Panthéon et de la fondation Saint Exupéry pour la jeunesse.

Il s’agissait de d’imaginer la rencontre entre le Petit Prince, héros d’Antoine de Saint Exupéry et un personnel civil ou militaire des armées, quelques soient l’époque ou l’arme.

Projet très intéressant pas les contenus pédagogiques qui pouvaient être abordés, mais avec des délais de réalisation très serrés puisque la production devait être rendue pour mi-octobre.

Les enseignants de la classe ont décidé de proposer une vidéo d’animation racontant la rencontre entre le personnage de fiction et Georges Guynemer dont on célébrait le centenaire de la mort le 11 septembre 2017 dans le cadre de l’année des As.

Très rapidement le projet a pris des proportions inespérées  au plus haut niveau de l’Etat puisque sélectionné par le colonel Le Saint, commandant la BA116, il a été transmis au général Lanata, chef de l’Etat-major de l’armée de l’air puis a été mis en ligne sur différents sites : pages Facebook de la BA116, de l’escadrille des Cigognes (à laquelle appartenait G. Guynemer), site de l’inspection académique de la Haute-Saône, réseau Intradef puis site du ministère des Armées accompagné d’un très élogieux article (voir les liens en fin de description du projet).

Les enfants ont également reçu un très touchant message du lieutenant-colonel Hervé de Saint Exupéry, arrière-arrière-petit neveu du grand Antoine de Saint Exupéry.

« Cette réalisation est « Extraordinaire ».  Composée par de jeunes enfants et par leurs professeurs, elle est digne de l’Esprit de St Ex. Son Petit Prince, qui a acquis une notoriété internationale, donne accès à Guynemer et à tous les autres aviateurs, héros de la France. Des modèles à imiter pour la Jeunesse.

Un immense Bravo à ces artistes d’une classe de primaire !

Il reste à espérer que l’opération « Le Petit Prince explore la Défense » apportera d’autres œuvres aussi humaines et émouvantes.

Bien à vous.

Lieutenant-colonel Hervé de Saint-Exupéry »

Une présentation officielle du projet, le 11 décembre a réuni de nombreuses personnalités : directrice académique, commandant de la BA116 de Luxeuil, député, IEN, président de la société de la légion d’Honneur, président du Souvenir français, officiers de la cellule communication de la BA116, député, maires des communes du secteur scolaire…

Photos de la présentation officielle du 11 décembre 2017.

 

L’ascension se poursuit au plus haut niveau puisque mi-décembre les élèves et les enseignants ont été avisés que le projet avait reçu le prix national et que, s’ils pouvaient se rendre à Paris, ils seraient reçus lors d’une cérémonie officielle aux Invalides en présence des ministres des Armées et de l’Education nationale ainsi que des hauts-fonctionnaires de l’Etat, qui leur remettront la mention d’Héritiers de Mémoire. Une reconnaissance nationale sous les ors de la République que ces enfants d’un secteur très rural ne pourront jamais oublier et qui les encourage à être des citoyens exemplaires.

 

Quelques articles parus dans la presse régionale.

 

L’aventure suit son cours ; les élèves et leurs enseignants ont débuté la seconde étape ; l’édition d’un « docu-BD » reprenant sur les pages de gauche l’histoire qu’ils ont inventée et sur les pages de droite des recherches documentaires sur des thèmes associés : Georges Guynemer, Antoine de Saint Exupéry, les As, les avions de la première guerre mondiale, l’histoire du Petit Prince, le Mirage 2000-5 commémoratif « Vieux Charles, et bien d’autres choses encore.

Ils ont déjà, pour la rédaction de ce livre, de nombreux messages de soutien et plusieurs personnes y participeront activement par leurs témognages et la fourniture de documents exclusifs, en particulier des pilotes de chasse, le colonel Le Saint ou Régis Rocca, designer du fameux Mirage 2000-5 commémoratif "Vieux Charles".

Aperçu de la maquette du docu-BD en cours de réalisation.

 

Parallèlement ils rêvent de répondre à plusieurs invitations qu’ils ont reçues et séjourner 48 heures à Paris : invitation à l’Assemblée nationale, aux Invalides pour la remise des prix par les ministres, au musée de l’air, à la cérémonie de ravivage de la flamme du tombeau du soldat inconnu sous l’arc de Triomphe…

 

Vous pouvez suivre l'avancée du projet sur la page Facebook qui lui est dédiée : ICI

 

Quelques éléments budgétaires.

Dépenses prévues :

  • Transport Vauvillers / BA116 : 152.00 €
  • Transport Vauvillers / Paris : 2200.00 €
  • Hébergement à Paris : 1450.00 €
  • Repas à Paris (4 repas pour 30 personnes) : 1800.00 €
  • Visites et musées : 510.00 €
  • Frais de réception du 11 décembre : 425.00 €
  • Achat DVD pour gravure : 156.00 €
  • Encre pour impression DVD et pochettes : 76.00 €
  • Documentation : 75.00 €
  • Fournitures arts plastiques : 75.00 €
  • Impression BD : 1900.00 €
  • Frais divers : 50.00 €
  • Total des dépenses : 8869.00 €

Ailleurs sur le net.

Outre les articles dans la presse, plusieurs parutions sur ce projet sont visibles sur internet :

  • Une page spéciale sur le site du ministère des Armées : ICI  (6 novembre 2017).
  • Sur le site de l'inspection académique de la Haute-Saône : ICI (10 novembre 2017).
  • Sur le site de l'aéroclub de Haute-Saône : ICI (entrez le mot "visiteur" en identifiant et en mot de passe)
  • Page Facebook des Forces aériennes françaises : ICI (19 octobre 2017).
  • Page Facebook de l'escadrille des Cigognes à laquelle appartenait Georges Guynemer  : ICI (20 octobre 2017)
  • Page Facebook de l'association Spotters 70 Aviation : ICI (20 octobre 2017)
  • Page Facebook de Christophe Lejeune, député de la 2e circonscription de Haute-Saône : ICI (12 décembre 2017)

 

 Avec le soutien du ministère des armées - Direction des Patrimoines, de la Mémoire et des Archives.

 

 Pour les contributeurs de 50€ et plus n'étant pas intéressés par les contreparties proposées, nous pouvons vous délivrer sur demande un reçu fiscal. Pour cela, sélectionnez "je ne souhaite pas de contrepartie" au moment de votre contribution et envoyez-nous un message, nous reviendrons alors vers vous pour vous faire parvenir le reçu fiscal.

Tous les contributeurs seront cités en page 31 du livre, les entreprises, artisans, commerçants auront leur logo en quatrième de couverture.

 

 

A cosa serviranno i fondi ?

Si une partie du budget a été réunie grâce à la mobilisation des parents, d’associations locales, des communes, et à l’aide du ministère des Armées qui leur permettent de poursuivre leur travail, il leur manque encore aux enfants le financement de l’hébergement à Paris pour l’ensemble du groupe.

Sans cette somme leurs rêves s’évanouiront, laissant place à la tristesse de ne pas avoir pu se rendre aux diverses invitations et de ne pas avoir pu assister à la cérémonie officielle organisée en leur honneur aux Invalides.

Si l'aventure et votre générosité nous amenaient un petit peu plus loin que la somme espérée, cela nous permettrait d'envisager sereinement l'édition du livre sans que les enseignants n'aient à avancer l'argent.

 

A proposito del progettista

Je suis instituteur et directeur d'une petite école d'un secteur de très grande ruralité en Haute-Saône.

Nous travaillons, malgré la bonne volonté des élus et parents d'élèves, avec des moyens souvent réduits et l'éloignement de notre village à tout lieu de culture est souvent un handicap pour nos élèves. S'il est souvent difficile d'amener les enfants à la culture, nous mettons un point d'honneur à tenter de faire venir la culture dans notre école.

Ce projet en est l'un des nombreux exemples et, si les enfants ont ainsi la chance de voir se réaliser leurs rêves dans une école ouverte vers le monde, cela reste un travail énorme pour les enseignants qui doivent se battre au quotidien pour trouver les moyens de leur offrir leurs ambitions.

Mais que de bonheur à voir 25 sourires radieux devant moi quand nous effectuons ce genre de travaux.

 

FAQ

Se hai ancora qualche dubbio, non esitare a contattare direttamente il responsabile del progetto.

Inviaci una domanda Segnala questo progetto