BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Editions de la Reine Blanche

Maison d'édition consacrée à la nouvelle et au récit court

A proposito del progetto

Depuis la soutenance de ma thèse de doctorat en Littérature Comparée, je porte en moi le projet de faire connaître des œuvres étrangères inconnues du lectorat francophone, de rééditer des œuvres francophones sombrées dans l'oubli ou épuisées, de faire connaître des auteurs contemporains, qu'ils soient francophones ou non. En d'autres termes, mon projet éditorial est de proposer des œuvres écrites en français ou traduites,classiques ou contemporaines.

Aimant particulièrement la nouvelle et le récit court, j’ai décidé de me concentrer sur la publication de textes qui apportent au récit une intensité qui répond à Edgar Allan Poe et à sa théorie de l’effet (Le Principe Poétique, 1887) :

« Je soutiens qu’il n’existe pas de long poème ; que cette phrase « un long poème » est tout simplement une contradiction dans les termes. J’ai à peine besoin de faire remarquer qu’un poème ne mérite ce nom que dans la mesure où il excite l’âme en l’élevant. La valeur d’un poème est proportionnelle à sa puissance d’élévation. Mais tous les enthousiasmes, en vertu d’une nécessité psychique, sont transitoires. La dose d’excitation nécessaire à un poème pour justifier cette appellation ne saurait se soutenir dans une composition de longue étendue. Au bout d’une demi-heure au plus, elle baisse, tombe - une répulsion s’opère - et dès lors le poème, de fait, cesse d’être un poème. »

Si on étend à toute création littéraire la conclusion de Poe née de l’analyse poétique, la théorie de l’effet fonde les règles de la composition littéraire sur la nécessité d’engendrer chez le lecteur une émotion particulière, ce que Poe appelle effet. Et pour produire cet effet, le texte ne doit être ni trop long ni trop court : il doit pouvoir être lu en une seule séance de lecture. D'où l'intérêt de la nouvelle et du récit court. 

Les livres que publieront les Editions de la Reine Blanche seront de beaux ouvrages (présentation sobre, papier soigné, graphisme élégant) accessibles à tous (format poche, prix modéré). Ils auront aussi deux marques identitaires : une préface / postface rédigée par une personnalité universitaire ou littéraire ; des illustrations réalisées par des artistes reconnus ou par de jeunes artistes.

Les trois premiers livres qui, grâce à votre aide, sortiront en mai 2017 sont

  1. une traduction de El Abencerraje (1565) d’Antonio de Villegas (Espagne), suivi d’une postface d’Eduardo Torres Corominas et illustré par Louise Heugel : 350 exemplaires ;
  2. une réédition du Lorgnon (1832) de Delphine de Girardin, préfacé par Madeleine Lassère et illustré par Anne Buguet : 300 exemplaires ;
  3. la publication de Soupirs (2017) d’Isabelle Taillandier, préfacé par Pierre Brunel et illustré par Anne Buguet : 300 exemplaires.

Les organismes officiels d’aide à la publication et à la traduction de livres demandent un voire deux ans d’existence ainsi que la publication d’au moins trois ouvrages. Voilà pourquoi, en attendant de pouvoir demander une aide à l’un de ces organismes, je sollicite aujourd’hui la vôtre.

Afin de vous donner envie d’investir dans le projet Editions de la Reine Blanche, j’ajouterai régulièrement, au cours des 40 jours de campagne de financement (20 mars – 29 avril 2017), des News (informations, anecdotes, extraits, illustrations) qui vous révéleront, je l’espère, la qualité de ces trois ouvrages et vous donneront envie d’aider à ce qu’ils voient le jour.

Je me permets pour conclure de faire un appel aux libraires de France ! Une de mes amies libraires m’a en effet conseillé de me passer dans un premier temps de distributeur et de diffuseur et d’accomplir ces deux tâches moi-même. Pour des raisons géographiques évidentes, je vais me concentrer dans un premier temps sur Paris. Cela dit, si mon projet pouvait suffisamment séduire des libraires de province et les encourager à vendre ces trois livres dans leur librairie, qu’ils n’hésitent pas à se manifester : les livres seront sur Electre et pourront donc être commandés sans problème. Etant indépendante, je livrerai les commandes dans les plus brefs délais. Je suis aussi ouverte à toute manifestation (Paris, province) susceptible de faire connaître les Editions de la Reine Blanche et leurs publications : lectures, présentations, séances de signature.

D'avance, un immense merci !

A cosa serviranno i fondi ?

Avec 3 800€, je peux financer 87% de l’impression des trois ouvrages, au nombre d'exemplaires donnés.

Avec 4 370€, je peux financer 100% de l’impression des trois ouvrages, au nombre d'exemplaires donnés. 

Avec 5 500€, je peux financer l'impression des trois ouvrages et la création d’un site Internet afin d’être plus visible.

Avec 7 500€, je peux financer l'impression des trois ouvrages, la création d'un site Internet et une partie des projets pour 2018, à savoir les frais de traduction d’un recueil de récits d'un auteur espagnol contemporain, et d'un recueil de nouvelles d'une écrivaine japonaise des années 1950.

Quelle que soit la somme que vous aurez investie dans ce projet, vous recevrez des invitations aux présentations dans les librairies partenaires, aux lectures et aux colloques organisés par la maison d'édition, en présence de quelques-unes des personnes qui ont participé au projet : traducteurs, auteurs, préfaciers, illustrateurs. 

Merci !

A proposito del progettista

Au cours de mes études littéraires (littératures hispaniques et Lettres Modernes), je me suis spécialisée en littérature comparée. J'ai soutenu ma thèse de doctorat en 2004 sur la réception de la littérature espagnole dans la presse française entre 1975 et 1999.

http://www.theses.fr/2004PA100074#

Professeur de Français Langue Etrangère (FLE) depuis plus de trente ans, j'ai exercé ce métier dans différents pays d'Europe. Depuis 1999, j'enseigne cette matière aux Cours de Civilisation Française de la Sorbonne.

http://www.ccfs-sorbonne.fr/

En mars 2012, j'ai publié un roman intitulé Parfois l'air nous manque.

https://www.facebook.com/parfoislairnousmanque/

http://www.thebookedition.com/fr/parfois-l-air-nous-manque-p-76194.html

Depuis quelques années, je publie sporadiquement des chroniques littéraires sur mon blog Mille feuilles.

http://isabelle-taillandier.blogspot.fr/

FAQ

Se hai ancora qualche dubbio, non esitare a contattare direttamente il responsabile del progetto.

Inviaci una domanda Segnala questo progetto