BackBackMenuCloseChiusoPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le traité d'équitation inédit du sieur de Lugny

PARTICIPEZ À SON ÉDITION !

A proposito del progetto

Participez à la première édition

du second plus ancien traité d'équitation

écrit par un écuyer français !

 

Au départ, la découverte fortuite d’un manuscrit… Puis, en cherchant bien, six, et enfin sept exemplaires d’un traité d’équitation inédit, composé en 1597 par un écuyer contemporain de Salomon de La Broue !

C’est ce traité que nous souhaitons éditer, avec votre aide, et avec le soutien de l’Institut français du cheval et de l’équitation et de l’association Les amis du Cadre noir.

 

En précommandant dès à présent notre ouvrage,

vous contribuez à tirer ce texte et son auteur d'un oubli de 400 ans.

_______________

Du même coup, vous encouragez le renouvellement et la diffusion des connaissances

dans le domaine de la culture équestre et de l'histoire de l'équitation française.

 

 

Le texte du traité a été établi à partir de cinq des sept manuscrits retrouvés et il tient compte de toutes les variantes.

 

Un nouveau traité d'équitation ? Un nouvel auteur du XVIe siècle ?

Une belle occasion de revisiter les origines de l'équitation française

et la naissance des académies d'équitation.

 

Une importante introduction présente la vie de l’auteur, sa carrière d’écuyer, la place de son « école » dans l’histoire des « académies d’équitation » destinées à l’éducation des gentilshommes français et étrangers, sa conception de l’apprentissage de l’art équestre au moment où l’équitation française cherche à s’affranchir de l’influence italienne, et enfin l’histoire des différents manuscrits, tous issus de bibliothèques allemandes et scandinaves.

 

La découverte du traité d’équitation du sieur de Lugny

vient enrichir de manière inattendue la bibliographie équestre française.

Certes, pas de nouveaux « secrets » révélés dans ce traité, mais un texte qui reflète sans doute mieux encore que celui de Salomon de La Broue l’équitation qui se pratiquait un peu partout dans les manèges au tournant du XVIIe siècle : une équitation dont les maximes sont l’usage premier de la douceur et la quête de la légèreté.

Un texte qui met aussi l’accent sur la pédagogie de l’art équestre qui, d’après son auteur, n’aurait jusque-là jamais été mise par écrit.

La dédicace de l’un des manuscrits aux jeunes nobles allemands de l’université d’Orléans, les récriminations de l’auteur contre les charlatans qui « gastent le metier », sa mise en garde aux gentilshommes contre le comportement de ces mêmes baratineurs, sa description de ce que doit être l’ordre et méthode d’une bonne école, et bien sûr l’ensemble des données biographiques et historiques recueillies par ailleurs, tout cela conduit à réexaminer le statut et l’organisation des académies d’équitation à une époque où l’on signalait seulement l’existence d’«académies spéciales» qui, de Brouage à Orléans, n’ont guère laissé de traces.

 

Cette édition devrait intéresser tous les lecteurs passionnés par l'histoire de l'équitation

aussi bien que les amateurs ou spécialistes concernés par la culture équestre en général,

l’histoire des universités, ou encore l’éducation de la noblesse à la Renaissance.

 

L'ouvrage sera envoyé aux souscripteurs à partir de 2 mai 2019.

 

 

A cosa serviranno i fondi ?

Les précommandes que vous passerez contribueront à financer le coût d'édition de l'ouvrage (droits de reproduction des illustration, mise en page, impression).

Elles vous permettront d'acheter ce livre à un tarif préférentiel pendant toute la durée de la souscription.

A proposito del progettista

L'auteur

Frédéric MAGNIN est chercheur au CNRS. Ses travaux portent principalement sur l’histoire des environnements méditerranéens. Il a publié en parallèle diverses études sur l’histoire de la culture équestre. Plusieurs de ses articles portent sur l’art et la science de l’équitation au siècle des Lumières et à l’Époque moderne. En 2006 il a reçu le Prix Pégase de l’École Nationale d’Équitation.

L'Association pour l'histoire de la culture équestre

Crée à l'occasion de l'édition de cet ouvrage, l'A.H.C.E. a pour objet de promouvoir et de valoriser les recherches portant sur l’histoire de l’équitation et de la culture équestre, notamment par l’édition scientifique de travaux de recherche individuels ou collectifs.

Share Seguici